L’épidémie du Coronavirus (COVID-19)
Nous suivons attentivement les renseignements sur l’épidémie du Coronavirus (COVID-19) et avons élaboré un plan d’intervention pour assurer la continuité du service.

C’EST LE TEMPS DE SE DÉFAIRE DU RÉSERVOIR DE MAZOUT

Un réseau national de fournisseurs d’énergie et de CVC aident les Canadiens à délaisser le mazout par le biais d’une nouvelle campagne

Le 10 juin 2014 – Un réseau de fournisseurs d’énergie et de CVC issus de partout au pays désirent que les Canadiens qui détiennent encore un appareil de chauffage alimenté au mazout connaissent les coûts réels liés au chauffage avec ce combustible. La campagne "Renoncez au mazout" lancée cette semaine est conçue pour sensibiliser les gens aux coûts associés au chauffage au mazout et aider les familles à convertir leur appareil de chauffage vers le propane comme solution plus abordable et sécuritaire.

Non seulement le chauffage au mazout est plus cher que d’autres sources d’énergie, comme le propane, mais il comprend de nombreux coûts qui s’ajoutent au prix.

L’inspecteur en habitations Derrick Vogel encourage les Canadiens qui chauffent encore leurs résidences au mazout à procéder à la conversion. "Étant inspecteur en habitations dans un milieu rural, je vois et j’inspecte de nombreux systèmes au mazout incendiés et je crois qu’il est important que les propriétaires comprennent vraiment les conséquences du chauffage au mazout. Les recherches démontrent qu’il y a des options plus propres, plus sécuritaires et moins chères disponibles à peu près partout au Canada." dit-il.

Il souligne par ailleurs : "Un des problèmes les plus alarmants du chauffage au mazout est l’impact environnemental causé par les réservoirs qui fuient. Les réservoirs de mazout rouillent de l’intérieur vers l’extérieur ; il est donc difficile de déterminer si le système de tuyauterie sera défaillant et quand il le sera. La corrosion, dans la plupart des cas, se produit en raison de la condensation qui progresse à l’intérieur du réservoir. Comme le mazout est plus léger que l’eau, l’eau reste au fond du réservoir et provoque ainsi la rouille." M. Vogel ajoute, "Il existe d’autres désavantages au chauffage au mazout, comme l’augmentation des coûts d’entretien. Le mazout ne brûle pas aussi proprement que d’autres carburants comme le propane ou le gaz naturel. Brûler le mazout crée beaucoup de poussière et de suie qui exigent des appels de service supplémentaires pour nettoyer et entretenir les différentes composantes de la chaudière et du réservoir."

La sécurité et les risques environnementaux signifient qu’une maison chauffée au mazout coûte aussi plus cher à assurer. D’après une étude publiée par le Bureau d’assurance du Canada visant les réclamations d’assurance liées aux chaudières au mazout dans les provinces de l’Atlantique entre 2008 et 2011, plus de 50 pour cent des déversements rapportés étaient causés par la corrosion des réservoirs de mazout. Par ailleurs, la majorité des réclamations d’assurance attribuables à des déversements était en lien avec des réservoirs de 10 ans ou moins. (1)

Paul Konig, directeur général, services nationaux à Supérieur Propane indique "Renoncer au mazout et convertir votre système de chauffage pour la maison est une décision importante, mais une fois que les propriétaires réalisent qu’il leur en coûte plus cher de rester avec le mazout lorsqu’il existe des choix plus abordables et plus propres comme le propane, ils voient les avantages." Il ajoute "Dans le cadre de notre campagne, nous désirons que la conversion soit avantageuse et facile alors nous offrons des prix fixes sur le propane au tarif de l’été ainsi qu’un réservoir INTELLIGENT*MC avec notifications sur le niveau de remplissage et les livraisons sans frais pour une année. Aussi, un réseau de spécialistes CVC participants et issus de partout au pays facilitera l’actualisation en vérifiant les exigences pour l’installation. "

1) Bureau d’assurance du Canada

Retour à la salle de presse